d

Alienum phaedrum torquatos
nec eu, vis detraxit periculis ex,
nihil expetendis in mei.

contact
neva@office.com
+456933336454
2606 Saints Alley
Tampa, FL 33602
Follow Us

Rachat de crédit immobilier avec rallonge pour travaux

Rachat de crédit immobilier avec rallonge pour travaux

Rachat de crédit immobilier avec rallonge pour travaux

 

Un emprunteur qui a contracté un prêt à l’habitat et prêts à la consommation doit honorer plusieurs mensualités. Or, les ans passants, s’il souhaite apporter quelques rénovations à son bien, il aurait à mobiliser un certain budget qu’il ne doit forcément pas disposer. De plus, son prêt immobilier ne se renouvelle pas automatiquement à chaque fois qu’il a pioché là-dedans comme dans le cas d’un autre crédit renouvelable. Et s’il décide de souscrire à un crédit revolving, ou un prêt travaux même s’il en est éligible, cela a pour conséquence de déstabiliser son équilibre financier au moindre incident de la vie. C’est dû au fait que ces types d’emprunt ont un taux d’intérêt plus élevé que le prêt immobilier. La solution adéquate pour ces emprunteurs qui ont des prêts à rembourser et des travaux à réaliser consiste à financer les travaux avec le rachat de crédit. Explications.

Dans la majeure partie des cas, les propriétaires accédant à un bien immobilier ont souscrit à un crédit pour acquérir le bien en question, qu’il s’agit d’un achat dans le neuf ou ancien. Lors de la souscription à un prêt immobilier, la banque étudie le montant alloué à l’acquisition afin qu’il ne laisse que très peu de marge à l’emprunteur. Si ce dernier a utilisé l’ensemble de fonds dans l’achat du logement, il ne lui reste plus d’argent pour financer le coût des travaux à faire. Or, le prêt immobilier ne permet pas la rallonge du crédit. Le montant octroyé est le même pendant toute la durée du crédit. Seul le prêt renouvelable avec taux révisable propose cette option. Mais avec cette solution de financement, le taux peut être revu à la hausse avec un plafond allant jusqu’à 20 % au cours de l’emprunt.
De plus, il est de coutume pour les banques et les organismes prêteurs de calculer le taux d’endettement d’un candidat à l’emprunt. Si ce taux dépasse 33 % des revenus disponibles, la demande de crédit a toutes les chances d’être refusée. Or, dès qu’on cumule plusieurs prêts, il est difficile de ne pas dépasser cette barre. Voilà pourquoi, il n’est pas pratique pour un ménage ayant déjà souscrit à divers financements bancaires de choisir un prêt travaux pour réaliser l’extension ou l’aménagement de son logement.

La solution de rachat de crédit est bien connue des emprunteurs qui ont plusieurs prêts en cours (crédit immo, prêt perso, crédit auto, prêt renouvelable…) et qui ont des difficultés à rembourser les différentes échéances. Les raisons qui mènent à ces problèmes peuvent être la perte d’un emploi, l’utilisation abusive des cartes de crédit, la maladie, le divorce etc. Cette technique bancaire leur permet de faire le rachat par anticipation de leurs crédits en cours et de leurs dettes (découverts bancaires, factures électricité et gaz non payées etc.). A la place, la banque leur propose un nouvel emprunt regroupé avec un seul taux unique et une unique mensualité réduite en fonction de leur capacité de remboursement. Avec ce montage financier, ils bénéficient aussi d’une révision du taux d’intérêt ainsi qu’un rééchelonnement de dettes. A titre d’exemple, au lieu de rembourser 3 crédits sur une durée de 4, 7 et 12 ans, ils ne devront verser qu’une seule somme par mois sur une durée de 15 ans. Ces facilités de paiement permettent aux débiteurs en situation de mal endettement ou surendettement d’éviter le fichage ficp ou le recours à la commission de surendettement.
Cette solution de sortie d’endettement prévoit aussi l’octroi d’un crédit additionnel au sein du rachat. L’emprunteur peut utiliser cette enveloppe de trésorerie dans le financement des travaux de son habitat. Cet allongement du crédit peut lui servir par exemple dans la modernisation de l’intérieur, le changement de la cuisine ou la réfection du carrelage etc. Dans ce cas, le montant alloué est affecté à un projet et il ne doit pas dépasser 15 % du montant de rachat. Le taux d’intérêt de ce crédit supplémentaire est le même taux renégocié du rachat. D’ailleurs, il sera intégré dans le montant regroupé. Ce montant sera débloqué après la signature du crédit. Rappelons que le souscripteur à cette opération peut aussi utiliser cette somme en tant qu’épargne de sécurité ou pour financer d’autres besoins (achat d’une voiture, d’un équipement électroménager…). Pour savoir si le candidat au rachat peut bénéficier ou non de cette rallonge de crédit, il suffit de passer par un outil de simulation.
Cet outil présent sur notre site permet de répondre aux diverses questions que l’emprunteur se pose à propos de ce refinancement. En recourant à un simulateur, il peut savoir le « poids » de la mensualité à payer, le montant total du futur crédit et sa durée etc. Cet outil l’aide ainsi dans l’évaluation des éléments importants de son projet. Il lui permet aussi de bien préparer son projet de regroupement de dettes. A noter que le recours à l’outil de simulation de rachat sur notre site est complètement gratuit et sans engagement. Le souscripteur à cette restructuration de prêt peut simuler autant de fois qu’il souhaite son projet.
Remarque : notre spécialité concerne particulièrement le rachat de créance immobilière. On parle de regroupement immobilier lorsque le montant du crédit à l’habitat atteint 60 % du montant à racheter. Nous sommes en mesure de dénicher une solution de refinancement pour les propriétaires fichés ficp, et ceux ayant un taux d’endettement important. N’hésitez pas à échanger avec nous pour avoir des idées précises de votre projet de rachat.

D’abord, pour prétendre au rachat de crédit, il ne faut pas avoir déjà déposé un dossier à la commission de surendettement. Cette démarche est rédhibitoire pour cette opération bancaire. Pour accéder au rachat de crédit immobilier avec rallonge pour travaux, le souscripteur peut passer par notre outil de simulation gratuite. Nous aurons par la suite un aperçu de sa situation financière. Il lui est également possible de nous envoyer un email ou nous contacter directement par téléphone afin que nous puissions étudier les dettes et créances à reprendre. Nous verrons ensuite les éventuels moyens à mettre en place pour maximiser ses chances d’obtention du rachat. Après cette étape, le candidat au regroupement de dette peut recevoir une recevabilité ou un refus de sa demande. L’offre que nous proposons intègrera la nouvelle mensualité avec tous les frais et un TAEG (taux annuel effectif global). Ce taux inclut tous les frais du montage financier. L’offre sans engagement indiquera aussi s’il peut obtenir la trésorerie désirée ou non. Précisons que nous faisons la mise en concurrence des diverses propositions de nos partenaires bancaires et nous ne proposons que celle qui a le taux d’intérêt le plus compétitif. Les banques calculent ce taux en fonction de divers paramètres comme le risque de solvabilité de l’emprunteur, le montant, la durée du remboursement etc. La validité de la proposition de rachat bancaire est de 1 à 2 mois. Si l’emprunteur décide de retourner cette offre en apposant sa signature pour accord à la banque, ses prêts seront soldés et remboursés après le délai de rétractation. Les frais du courtage sont inclus dans la mensualité du prêt regroupé. S’il décide de ne pas signer l’offre, il ne déboursera aucuns frais pour l’étude et l’analyse de son dossier.