d

Alienum phaedrum torquatos
nec eu, vis detraxit periculis ex,
nihil expetendis in mei.

contact
neva@office.com
+456933336454
2606 Saints Alley
Tampa, FL 33602
Follow Us

Qui paie le courtier en rachat de crédit ?

Qui paie le courtier en rachat de crédit ?

 

Lorsqu’un ménage a du mal à honorer ses engagements avec les nombreux plans du remboursement de crédit, ils cherchent le plus souvent un moyen de renégocier les conditions de leurs prêts bancaires. Le rachat de crédit est reconnu comme la solution la plus efficace pour rééquilibrer une situation financière. En règle générale, l’accompagnement d’un courtier permet de faciliter et d’accélérer l’acceptation de la demande tout en bénéficiant des offres performantes et de meilleures conditions de refinancement. Mais les emprunteurs peuvent se poser cette question : qui paie le courtier et quel est le montant de ses rémunérations ? Nous allons vous expliquer tout dans cet article.

Avant de répondre à la question qui vous intéresse, voyons d’abord l’utilité du recours à un agent professionnel en courtage. Depuis ces dernières années, on peut remarquer une variation du taux immobilier qui tend à la baisse et se stabilise quelquefois sur le marché. Face à cette conjoncture financière, bon nombre d’emprunteurs souhaitent renégocier ou racheter leur prêt immobilier. Or, ces démarches nécessitent un investissement du temps et une parfaite connaissance des normes bancaires. A défaut, les dossiers présentés par un candidat au rachat ou à la renégociation du prêt immobilier peuvent être refusés par les banques. Mais l’acceptation de la demande ne fait pas tout. Les établissements bancaires peuvent aussi proposer des taux exorbitants en fonction du risque qu’ils encourent dans l’emprunt. Or, un candidat au rachat peu averti ne sait pas comment déchiffrer ces conditions peu avantageuses. Une tâche qui relève de la compétence d’un courtier. De plus, si le particulier a fait appel à un cet agent, ce dernier peut aussi négocier la durée du prêt et défendre le dossier auprès de ses partenaires bancaires. Ce qui lui permet d’obtenir un taux d’intérêt plus bas, un taux d’assurance emprunteur plus compétitif, et des indemnités de remboursement revues à la baisse. L’ensemble de ces paramètres permet de réduire le coût de la renégociation immobilière ou du regroupement de dettes immobilières.
Ainsi, au lieu de se déplacer en agences ou monter différents dossiers sans obtenir une réponse satisfaisante, le particulier qui a recours à un courtier peut bénéficier d’un délai d’attente raccourci de la recevabilité de son dossier tout en obtenant une restructuration de prêt pas chère. C’est dû au fait que l’intermédiaire bancaire arrache les meilleures conditions pour une demande auprès de ses banques partenaires. Et il cherche aussi les arguments les plus pertinents en mettant le dossier sous son meilleur profil.
Seulement, lors du choix d’un courtier qui prendra en charge sa demande de refinancement, il importe de sélectionner un courtier de rachat rompu dans ce métier et qui accepte d’analyser même les dossiers difficiles. C’est la raison pour laquelle nous proposons l’outil simulation de rachat ou de prêt immobilier sur notre site afin d’aider tous les emprunteurs, quelle que soit leur situation financière à simuler gratuitement leur projet. La simulation leur permet d’estimer ce qu’ils peuvent économiser ou gagner avec le regroupement de dettes. Grâce à nos expériences d’une trentaine d’années dans ce secteur de courtage de rachat, il nous est aussi possible de dénicher le contrat de regroupement de dettes ou la renégociation du prêt immobilier le plus rentable pour l’état financier du candidat à l’emprunt.

Maintenant le rôle d’un courtier spécialisé en rachat dans l’obtention du rachat est expliqué, passons au montant de ses honoraires. Rappelons d’abord que ce métier est encadré par la loi Murcef. Celle-ci indique que le client ne doit verser aucun paiement de toute nature que ce soit avant l’acceptation de sa demande de crédit et sa signature de l’offre du prêt. Autrement dit, si le client a obtenu une solution de refinancement par ses propres moyens auprès d’une banque, même s’il a recouru à un courtier, il n’est redevable d’aucune commission à ce professionnel.
Les frais du courtage sont donc facturés uniquement si la recherche du regroupement de dettes aboutisse et si le courtier trouver une offre répondant aux conditions recherchées par le client. C’est pourquoi, nous vous proposons toujours d’effectuer une simulation gratuite sur notre site ou de nous contacter directement pour analyser votre endettement et monter un dossier solide pour vous.
La rémunération d’un courtier en rachat est de l’ordre de 3 % à 7 % du montant global à regrouper en fonction de la complexité du dossier. Mais ce montant sera dilué dans le montant de rachat car il sera remboursé pendant toute la durée de l’emprunt. Ils ne doivent pas ainsi être un facteur de blocage dans votre recherche d’un regroupement de dettes pas cher car ce montant sera intégré directement dans le montant total du prêt à regrouper. A noter que la négociation de ces honoraires est possible.
Dans le cas d’un prêt immobilier ou d’une renégociation de prêt immo, les honoraires d’un courtier sont souvent fixés à 1 % du montant et c’est la banque qui paie ce montant.
Remarque : vous écouter attentivement et tenir compte de vos besoins, chercher rapidement le refinancement qui pourrait vous faire sortir de l’endettement, dénicher le taux d’intérêt avec une réduction notable sont parmi nos objectifs. Nous nous impliquons dans cette recherche tout en vous évitant de perdre votre précieux temps dans le déplacement et comparaison de différentes offres bancaires.

D’abord, nous n’allons pas vous cacher qu’il est possible de ne pas passer par un courtier si vous avez un bon dossier (taux d’endettement inférieur à 33 % voire 30 %, reste à vivre suffisant) et une bonne connaissance du regroupement de dettes. Or, ces conditions sont rares car les emprunteurs qui recourent à cette solution sont souvent des personnes victimes d’incidents de la vie ou des surendettées. Ceci dit, il est toujours utile de calculer son taux d’endettement avec cette formule : montant total de crédits /revenus mensuels fixes x100. Prenons un exemple pour illustrer cela. Un ménage a contracté divers crédits dont les mensualités différentes s’élèvent à 1100 euros. Ils perçoivent des revenus mensuels de 3500 euros. Leur taux d’endettement est donc 31 %.
La rentabilité d’un rachat de crédit dépend de plusieurs paramètres comme le taux d’intérêt, le taux d’assurance, la durée du remboursement, le montant des pénalités dues au remboursement anticipé, les différents frais liés au montage, le montant et la durée restant des différents crédits. C’est le coût total du crédit regroupé, le TAEG et la durée du remboursement qui permettent d’indiquer si une offre de regroupement de dettes est rentable ou non pour un emprunteur. De plus, si le capital restant dû dépasse au moins 50 000 euros et si la durée du remboursement du prêt excède 7 ans, le regroupement de dettes pourrait être rentable à l’emprunteur.
Un courtier expérimenté est attentif à ces critères. Il sait négocier les conditions de refinancement le plus rentable pour la situation financière de l’emprunteur. L’intercession d’un bon courtier peut ainsi économiser plusieurs milliers d’euros à un candidat de rachat que s’il a lui-même effectué la recherche. N’hésitez pas à nous confier votre projet et évitez le tâtonnement et les démarches infructueuses.
Pour conclure, les honoraires d’un courtier peuvent être négociés. Ils varient entre 1% à 7 % selon le type de crédit et la complexité du dossier. L’intervention d’un expert en courtage permet généralement à un souscripteur d’économiser plus que s’il a monté lui-même son dossier.