d

Alienum phaedrum torquatos
nec eu, vis detraxit periculis ex,
nihil expetendis in mei.

contact
neva@office.com
+456933336454
2606 Saints Alley
Tampa, FL 33602
Follow Us
Image Alt

treso conso

Le recours aux crédits à la consommation est pratique pour bon nombre de foyers français car ils permettent de financer toutes sortes de projets sans disposer de fonds personnels. Les ménages les sollicitent en effet pour concrétiser divers projets comme un mariage, un voyage, l’achat d’une voiture, le financement de menus travaux de réhabilitation, la rentrée scolaire etc. Or, leur libre affectation et leur grande souplesse d’octroi peuvent conduire quelquefois les souscripteurs au surendettement. Afin d’éviter un tel scénario, ces ménages ont intérêt à regrouper leurs crédits à la consommation. Cette procédure facilite le remboursement de leurs crédits tout en leur permettant de rajouter une trésorerie en cas de besoin.

La souscription à des prêts personnels et des prêts à la consommation est chose courante chez des millions de familles en France. Ce financement leur permet de réaliser des projets plus ou moins importants comme le financement des grands évènements de leur vie, les impôts, le financement de leurs études… L’avantage de ce type de crédit, c’est qu’ils n’ont pas besoin de puiser dans leur épargne. Mais cette pratique présente toutefois des risques surtout lorsque l’emprunteur collectionne de nombreux prêts à la consommation ou des cartes de crédit. Une consommation irréfléchie couplée ou non avec un accident de la vie tel que la perte d’emploi, la naissance d’un bébé, la séparation avec son conjoint ou son partenaire pacs peuvent en effet amener l’emprunteur à l’endettement excessif. Pour sortir de ce gouffre financier, le souscripteur surendetté a intérêt à prendre au plus vite les dispositions nécessaires pour éviter le recours à la commission de surendettement. L’une des mesures les plus adaptées consiste à regrouper ses dettes à la consommation avec ses dettes fiscales et sociales comme les découverts bancaires, les loyers et taxes foncières non payées… Ce montage permet de revoir à la baisse le montant de l’unique mensualité tout en étalant la durée du remboursement de la nouvelle dette.
Regrouper ses crédits à la consommation permet d’obtenir une trésorerie supplémentaire. Il s’agit d’une somme d’argent qui sera intégrée dans l’opération. Les conditions d’éligibilité à cette technique bancaire et à l’enveloppe optionnelle dépendent des critères comme le taux d’endettement, le montant de reste à vivre, la stabilité des revenus mensuels du souscripteur etc. Cette reprise de ses différentes dettes à la consommation est une bonne gestion de ses encours de crédits. Pour faciliter cette procédure, nous nous chargeons de faire rembourser directement par nos banques partenaires les précédents crédits d’un emprunteur auprès des banques prêteuses.
Cette trésorerie supplémentaire peut être accordée avec ou sans justificatifs en fonction du montant demandé. Nous étudions le dossier d’un emprunteur et nous l’orienterons ensuite vers les banques partenaires qui pourront octroyer cette trésorerie plus ou moins conséquente.
Ainsi, après avoir saisi sa demande qui ne prend que 5 mn et après l’analyse de sa situation d’endettement, nous proposons à l’emprunteur une solution de regroupement de dettes avec trésorerie.

Les organismes prêteurs peuvent s’attribuer le droit de demander une hypothèque sur un bien immobilier contre le versement d’une créance. Cette solution ne s’adresse donc généralement qu’aux propriétaires dans le cadre d’un rachat de crédit hypothécaire. Toutefois, les emprunteurs qui peuvent apporter le bien de leurs parents en garantie sont également éligibles à ce montant s’ils ont des dettes supérieures à 100 000 euros. En proposant cette garantie, ces emprunteurs locataires peuvent aussi obtenir un montant plus conséquent de trésorerie.

Un courtier est un intermédiaire en opérations bancaires dont la mission est la recherche des meilleures offres de crédit ou de regroupement de dettes pour l’emprunteur. Cet intermédiaire dispose en général un réseau de banques partenaires qui lui proposent des propositions intéressantes de rachat. S’il est mandataire non-exclusif des banques comme nous, ce statut lui permet de faire la mise en concurrence de plusieurs offres de prêt et d’obtenir la restructuration de prêt à la consommation la moins coûteuse que possible. Cela lui est possible car il surveille en plus du taux d’intérêt, les différents paramètres de l’opération comme les frais de dossier, les pénalités de remboursement anticipé, l’assurance-emprunteur… En négociant ces frais, il lui est possible d’obtenir un rachat de crédit à la consommation + trésorerie pas cher.
En faisant appel au service de ce professionnel, l’emprunteur peut gagner du temps surtout si son dossier est difficile. Par ce terme, on désigne le dossier d’un emprunteur ayant plusieurs crédits à la consommation et avec un taux d’endettement dépassant la norme de 33 %. Un tel profil a moins de chance de voir sa demande de rachat acceptée. Mais avec la capacité de négociation et la connaissance du marché d’un courtier, il lui est possible dans certains cas de dénicher une offre de rachat de crédits à la consommation abordable.
Enfin, l’aide d’un courtier spécialisé en rachat permet de faciliter l’obtention d’une restructuration de prêt. Car ce professionnel en courtage contacte ses banques partenaires en pointant les points positifs d’un dossier et en cherchant des arguments solides pour le défendre.

Les courtiers proposent en général un outil de simulation de rachat sur leur site pour permettre aux souscripteurs de simuler le coût de leur regroupement de dettes. Cette démarche n’est pas payante et elle n’engage pas les candidats au rachat. Avec notre accompagnement, c’est un peu différent car nous proposons un contact rapide du souscripteur après qu’il ait rempli le formulaire mis en ligne sur notre site. Ce contact par téléphone permet de se faire une idée des besoins de refinancement du candidat au rachat et de l’orienter vers la solution la plus pertinente à sa situation financière. Après avoir collecté les informations utiles pour le montage de son dossier de rachat de crédit, nous ferons la négociation nécessaire afin de trouver un contrat de regroupement de dettes au coût le plus abordable en mettant en concurrence les propositions de nos banques partenaires.
La validité de la proposition de rachat que nous présentons par la suite à l’emprunteur est d’1 à 2 mois au maximum. S’il renvoie l’offre en main pendant ce délai à la banque ou à l’organisme financier qui l’a émise, il peut prétendre rapidement au rachat de crédit après le délai de renonciation imposé par la loi. Ce délai de rétractation est de 10 jours dans le cadre d’un rachat de crédit à la consommation contre 14 jours dans le cadre d’un rachat de prêt immobilier.
Si sa demande de trésorerie supplémentaire est acceptée, le fonds sollicité sera débloqué quelques temps après la signature effective du rachat.
Concernant les frais de courtage, nos rémunérations ne sont dues qu’à l’acceptation définitive de l’offre de rachat de prêt à la consommation. Elles varient selon le montant de dettes à racheter, la complexité de la recherche, et le temps que nous avons passé au montage du dossier et à la recherche de la restructuration de prêts à la consommation. Ces frais environnent 1 % à 7 % environ.