d

Alienum phaedrum torquatos
nec eu, vis detraxit periculis ex,
nihil expetendis in mei.

contact
neva@office.com
+456933336454
2606 Saints Alley
Tampa, FL 33602
Follow Us
Image Alt

immo conso

La souscription à des prêts à la consommation a beaucoup de succès auprès des emprunteurs à cause de sa grande souplesse à financer toutes sortes de projet comme l’achat d’un véhicule ou d’un camping-car, le financement d’un mariage, d’un voyage etc. Les emprunteurs qui souhaitent obtenir un apport un projet plus important pour l’achat d’une maison ou d’un appartement optent quant à eux pour un emprunt immobilier. Or, quand on a accumulé quelques prêts à la consommation et un prêt immobilier alors que l’on a des difficultés accrues à assumer ses dettes, il vaut mieux entreprendre rapidement une opération de regroupement de prêt immobilier et consommation. Ce montage permet à un emprunteur de faire baisser la pression de ses mensualités sur son budget.

La liberté d’affectation des fonds accordés par l’établissement prêteur séduit de nombreux emprunteurs dans la souscription des prêts à la consommation. Cela leur permet d’acheter des équipements électroménagers ou de concrétiser d’autres projets personnels sans devoir puiser dans leur épargne. Ceux qui peuvent profiter d’un prêt immobilier profitent aussi de leur éligibilité aux emprunts bancaires pour investir dans l’achat à crédit d’un bien immobilier. Mais le risque avec cette accumulation de crédits, c’est que les emprunteurs deviennent plus vulnérables au surendettement dès la survenue d’une baisse de revenus. Pour éviter la hausse de leur endettement à la suite d’un accident de la vie, ces emprunteurs peuvent faire racheter leur prêt immobilier avec leurs prêts à la consommation.
Le regroupement de prêt immobilier + conso est une procédure permettant de regrouper ses prêts consos et immobilier en cours afin de n’en avoir qu’un seul à regrouper. L’emprunteur peut aussi ajouter dans les dettes à restructurer ses découverts bancaires, ses factures sociales et impôts fiscaux non réglés. Cette consolidation de dettes permet de faire baisser le niveau de ses mensualités tout en allongeant la durée du remboursement du rachat. L’allègement de la mensualité peut ainsi atteindre 60 % du montant que l’emprunteur remboursait auparavant. Ce rachat de crédit immobilier + conso peut inclure une prise de garantie si le montant empruntable est supérieur à 200 000 euros.
Ce montage financier permet également au souscripteur de solliciter une somme d’argent optionnelle qui sera intégrée dans l’opération. Il s’agit du prêt trésorerie dont le montant ne doit pas excéder 15 % du rachat. Le propriétaire immobilier peut utiliser ce montant pour le financement du projet d’agrandissement ou de rénovation de sa maison, ou pour d’autres projets personnels comme le financement de l’étude de ses enfants, l’acquisition d’un deuxième véhicule, un voyage etc.
Remarque : il est possible de réaliser un rachat de crédit immobilier + conso et de financer par la même occasion un prêt immobilier. Cela est possible avec une demande de trésorerie plus conséquente. Mais il faut souligner que l’ajout d’un montant de trésorerie plus élevé peut entraîner une majoration du coût total du refinancement car le rachat aura une durée de remboursement plus longue.

Les personnes qui souhaitent bénéficier de cette sortie d’endettement doivent évidemment avoir au moins deux crédits et doivent être aussi des propriétaires. Le bien peut être une résidence principale ou secondaire mais le montant de la dette immobilière doit au moins atteindre 60 % du rachat. Les prêts à la consommation peuvent être des crédits personnels non affectés, ou des prêts affectés comme le crédit auto, travaux. Les crédits travaux, études, et les découverts bancaires peuvent être inclus dans ce montant. En revanche, il n’est pas très recommandé d’ajouter le prêt à taux zéro dans ce refinancement.

La réduction significative du taux d’endettement de l’emprunteur fait partie de l’avantage majeur de cette opération financière. En effet, si avant la mise en place de cette technique bancaire, le taux d’endettement du souscripteur atteint 45 %, le rachat de crédit lui permet de revoir à la baisse ce taux jusqu’au-dessous du seuil de 33 %.
Cette opération bancaire lui permet également de se défaire de ses crédits renouvelables accordés à un taux élevé. Ces types de crédits sont les plus incriminés dans l’endettement excessif d’un emprunteur.
Le regroupement de ses différents prêts à la consommation et crédit immobilier accordés à des taux différents permet de faciliter la gestion du rachat. En effet, au lieu d’avoir plusieurs crédits à rembourser chaque mois, l’emprunteur n’a plus qu’un seul et unique prêt avec un taux fixe avec cette opération financière.
Les personnes ayant recours à ce montage peuvent également améliorer leur santé financière grâce à l’augmentation de leur reste à vivre et leur pouvoir d’achat. Elles peuvent ajuster le montant de leur unique mensualité en fonction de leur capacité de remboursement. En plus, il leur est possible d’obtenir un gain substantiel avec l’écart entre le taux initial du prêt immobilier et le taux du rachat de crédit.
Par contre, il ne faut pas cacher que cette opération risque d’avoir un coût conséquent surtout si la durée du remboursement du rachat s’étale sur une longue durée avec la hausse de l’intérêt. D’où l’utilité d’estimer le juste équilibre entre le montant de la baisse de la mensualité et la durée du remboursement.
Il convient de bien évaluer sa capacité de remboursement avant de solliciter la trésorerie supplétive car la souscription à ce montant supplémentaire pourrait impacter sur son budget.

La renégociation d’un crédit immobilier permet de profiter d’une baisse de taux ou d’un allongement de la durée du remboursement de la dette. Cependant, les banques qui acceptent de revoir les conditions d’octroi d’un prêt sont peu nombreuses, à moins que l’emprunteur ne soit un client de longue date qu’elles ne souhaitent pas perdre. Elles adoptent cette prise de position car en acceptant de renégocier les modalités d’octroi d’un crédit, elles perdront leurs intérêts. Voilà pourquoi il faut solliciter une banque concurrente qui effectuera le rachat de ses crédits.
L’accompagnement et le guide d’un courtier sont utiles dans cette procédure. Si l’on souhaite maximiser ses chances de se voir restructurer ses prêts en un minimum de temps tout en bénéficiant d’un gain substantiel, il est recommandé de contacter un courtier. Le contact n’est pas payant sauf si l’emprunteur accepte la proposition de rachat que le professionnel de courtage lui propose.
Nous proposons donc aux propriétaires accédants qui ont cumulé des crédits consos et prêt immobilier de nous téléphoner pour exposer leur situation ou de nous contacter afin de voir ensemble la solution idéale pour les aider à sortir de leur situation de surendettement. Nous les rappelons immédiatement après la réception de leur mail.
Nous leur proposons des simulations sur l’opération de rachat de crédit avec ou sans trésorerie selon leur profil. Si la négociation de la dette immobilière est la solution la plus pertinente dans leur situation financière, nous les aiderons à obtenir cette facilité de remboursement.
Enfin, soulignons toujours que selon la loi Murcef, l’emprunteur n’aura rien à payer de frais de courtage sauf s’il a reçu une offre de proposition de la part d’un courtier et qu’il accepte de la signer.