d

Alienum phaedrum torquatos
nec eu, vis detraxit periculis ex,
nihil expetendis in mei.

contact
neva@office.com
+456933336454
2606 Saints Alley
Tampa, FL 33602
Follow Us
Image Alt

Salle de bain, douches à l’italienne

Rachat de crédit immobilier avec travaux salle de bain

L’investissement dans l’immobilier attire de plus en plus de ménages français. Ce placement leur permet de devenir rentier et de vivre avec les revenus locatifs. Cela leur permet aussi de revendre le bien concerné à un montant plus élevé plus tard. Pour que ce soit possible, il convient de réaliser des travaux comme la rénovation de salle de bain afin d’avoir une réelle plus-value. Or, quand un ménage est encore propriétaire accédant, il ne dispose pas normalement des fonds nécessaires pour ces travaux. La solution consiste à opter pour un rachat de crédit immobilier avec trésorerie pour aménagement de la salle de bain. Explications.

Beaucoup d’emprunteurs se constituent un patrimoine à travers la souscription à un prêt immobilier. Avoir une maison ou un appartement leur permet en effet de mettre leur famille à l’abri des besoins et de le transmettre à leurs héritiers plus tard. Mais le problème avec le prêt immobilier, c’est qu’ils ne peuvent pas entamer des travaux de rénovation tant qu’ils n’ont pas encore remboursé la totalité de leurs mensualités. C’est dû au fait que les banques refusent l’octroi d’un nouveau prêt si le taux d’endettement du souscripteur dépasse le seuil imposé par ces établissements. Dans ce cas, l’alternative la plus pertinente consiste à regrouper son prêt immobilier avec ses autres crédits bancaires. Le regroupement immobilier nécessite au moins deux crédits.

Le fonctionnement de cette opération bancaire est simple. Une banque concurrente rachète et solde les crédits en cours d’un emprunteur auprès de ses anciens créanciers. Le but est de les regrouper en un seul prêt avec ses autres dettes sociales et fiscales comme les taxes foncières non payées, les factures d’électricité ou de gaz non réglées, les découverts bancaires etc. Ce nouveau prêt aura lors une mensualité beaucoup plus faible en adéquation avec la capacité de remboursement de l’emprunteur. L’allègement de l’unique charge mensuelle peut atteindre 60 % comparé au montant de ses anciennes mensualités. Et en contrepartie de cette baisse du montant de l’unique prélèvement mensuel, l’établissement proposant le rachat propose un allongement de la durée du remboursement de l’opération.

Mais l’autre point intéressant avec le rachat de crédit immobilier, c’est la possibilité de dégager une trésorerie. Il s’agit d’une somme d’argent immédiatement disponible après le déblocage du fonds du rachat. Le montant de cette enveloppe supplétive ne dépasse pas en général 30 000 euros. Le souscripteur est libre de solliciter ou non ce montant complémentaire. Mais s’il l’intègre dans le rachat, il n’a pas à payer de frais de dossier ni d’assurance-emprunteur. De plus, le montant bénéficie du taux d’intérêt renégocié du rachat et de la mensualité adoucie de l’opération. L’emprunteur peut se servir de cette liquidité supplémentaire pour réaliser les travaux de réhabilitation ou de rénovation de sa salle de bain, ou pour financer d’autres évènements familiaux etc. Il peut l’utiliser pour prévoir les dépenses imprévues.

A noter que dans le cas d’une trésorerie utilisée pour le financement des travaux à faire dans sa maison, l’emprunteur doit fournir une pièce justificative de l’utilisation de fonds (devis, ou facture). Cela permet de rassurer l’organisme de refinancement sur l’utilisation à bon escient de cette somme supplétive.

Remarque : avant de demander ce montant, il est recommandé de bien calculer le coût de travaux de rénovation de salle de bain. Cela afin d’éviter de devoir demander un autre prêt affecté plus tard lorsque le montant octroyé n’est pas suffisant.

La rénovation d’une salle de bain améliore la qualité de vie des occupants de la maison tout en apportant un coup de fraicheur à l’intérieur. Le coût de cette rénovation dépend de plusieurs facteurs comme les matériaux à utiliser, le type d’équipement (entrée, milieu de gamme ou haut de gamme), le coût de la main-d’œuvre etc. Pour une rénovation économique par exemple, un budget de 1 000 euros pourrait suffire. Les travaux incluent le changement de revêtement de la salle de bain, la réfection de la peinture, et des petits accessoires et le changement de vasque. Pour une rénovation moyenne, il faut mobiliser jusqu’à 2 500 euros tandis que le réaménagement complet tourne dans les environs de 400 à 1 000 euros par m2. Les prix varient aussi en fonction de type d’équipement : pour des matériaux entrée de gamme, comptez entre 150 euros à 200 euros par m2, des matériaux milieu de gamme, 500 euros à 600 euros par m2 contre 700 euros à 1 000 euros par m2 pour les matériaux design et haut de gamme. Et concernant le changement de carrelage de la salle de bain, il faut prévoir 20 à 60 euros par m2.

En fait, la rénovation peut inclure le changement de carrelage, l’achat de nouveaux radiateurs et de nouvelles décorations, l’installation d’une baignoire ou l’installation d’une douche îlot capable de recycler les eaux non utilisées, et de faire des économies. La rénovation peut inclure aussi les travaux nécessaires pour rendre la salle de bain accessible aux personnes handicapées et aux personnes âgées. Si l’on souhaite installer une baignoire, il faut souvent effectuer le changement de la plomberie. Pour le coût de l’installation de cet équipement, comptez 70 à 450 euros pour une baignoire en acrylique, 200 euros environ pour l’acier, 700 à 2 000 euros pour la fonte et jusqu’à 5 000 euros pour la baignoire balnéo. Le coût d’une baignoire comprend ainsi l’achat de l’équipement, l’intervention du plombier ainsi que la main-d’œuvre et la finition.

Une douche ou une baignoire avec une belle finition apporte une réelle plus-value à sa maison. Ainsi, si l’on envisage une rénovation complète de sa salle de bain, il faut prévoir un montant de trésorerie entre 400 euros à 1 200 euros par m2. C’est lors du remplissage de formulaire de simulation qu’on doit saisir ce montant.

Les emprunteurs décidés à chercher un financement pour la rénovation de leur salle de bain peuvent nous contacter directement par téléphone. Nous leur rappelons immédiatement ensuite. Ce contact rapide nous permet de leur indiquer la démarche à suivre pour bénéficier de ce regroupement de dettes immobilières à des conditions abordables. Ils peuvent aussi réaliser une simulation de rachat sur notre site. Cette démarche gratuite est souvent indispensable lors de la demande d’un regroupement de dettes. La simulation sans engagement permet en effet à l’emprunteur d’avoir une idée du coût de l’opération de refinancement. Après cette démarche, il connaîtra le taux d’intérêt auquel il peut prétendre, le montant de la mensualité diminuée, le coût total du refinancement et sa durée… Les informations saisies lors de cette simulation gratuite lui permettent de savoir s’il est éligible ou non à la trésorerie pour la rénovation de la salle de bain.

Si son projet est réalisable, il obtient ainsi une proposition de rachat après la simulation. La validité de cette proposition est d’1 à 2 mois au maximum. Il aura ensuite à envoyer ladite proposition de rachat de prêt immobilier à la banque qui l’a émise pour bénéficier de la mensualité réduite de l’opération et de la trésorerie après le délai de rétractation de 10 jours imposé par la loi.

BESOIN DE CONSEIL ?

LES AVIS TRUSTPILOT